Bourdieuville

Privé des petits Puppos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LOOK AT MY COOL ROBOT ARM

Aller en bas 
AuteurMessage
Siloh Gomer



Messages : 1
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: LOOK AT MY COOL ROBOT ARM   Dim 29 Avr - 0:23




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Gomer
Prénom — Siloh
Âge — 20 ans
Sexe — Féminin
Race — Humaine
Nationalité — Vividia (?)
Groupe — Humaine
Occupation — MECANO HEROS, C'EST TOI LE HEROS. Quelques bases solides en médecine aussi.
Orientation sexuelle — très peu pour elle.




physique

couleur des yeux — noirs ; couleur des cheveux — noirs ; taille — 1m70 environ ; poids — LMFAOOOO GENRE. 300KG idk ; tatouages ou piercings — / ; cicatrices — plein ; style vestimentaire — les fringues sont crades, déchirées, mais c'est parce qu'elle est toujours occupée à faire des trucs qui salissent. elle a pas le loisir de s'habiller proprement.


pouvoir


Nom du pouvoir — Ingénierie robotique
Description du pouvoir — Un robot pour faire le ménage, un autre pour écrire ce qu’on lui dicte, encore un pour simplement indiquer l’heure… Finalement, plus besoin de travailler à la sueur de son front, ou de s’ennuyer à quoi que ce soit. Le don de Siloh lui était bien pratique, et continue aujourd’hui de lui servir grandement. Elle a la science infuse en ce qui concerne la robotique, Siloh. C’est jamais qu’un tas de circuits et de ferraille, c’est pas bien compliqué, expliquait-elle à sa mère en lui montrant des plans. Et aucun problème pour les créer, les robots, si ce n’est le manque de matériel que l’on refusait parfois de lui fournir. C’est compréhensible, après tout, ça devient vite encombrant, ce genre de pouvoir. Surtout placé dans les petites mains productives de cette gamine.[/i]


caractère

Siloh elle est chiante. Elle est chiante comme une paire de jeans moulants qu’on voudrait retirer après avoir été surpris par la pluie. Ça colle. C’est froid. Siloh elle est chiante comme ça.
Une fois qu’elle s’attache à quelqu’un, elle lui reste fidèle jusqu’au bout. Elle ne vous lâchera pas, trop collante, trop loyale. En plus elle manque de tact et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense ; ça ne fait pas toujours plaisir. Mais elle s’en fiche, du moment qu’elle peut protéger les gens qui comptent pour elle.
Siloh est forte, et elle n’hésite pas à s’en vanter. Elle est un peu arrogante, un peu joueuse. Elle aime les défis, les bras de fer surtout ; elle dit que c’est parce que comme ça, elle est sûre de gagner. Elle est du genre à foncer dans le tas quand quelque chose ne lui convient pas et à régler ses problèmes par la force.
Siloh est solide, et elle cogne fort. Elle est lourde, très lourde, mais elle est optimisée pour pouvoir supporter son propre poids, donc elle court assez vite, et grimpe bien. De plus, elle ne ressent la douleur qu’en certains points précis : les parties de son corps demeurant humaines. En revanche, elle n’est pas discrète, son fatras de métal étant assez bruyant quand elle bouge. Elle n’a pas vraiment de style de combat, et n’utilise pas non plus d’armes. Mais ça pourrait venir, suffirait qu’elle apprenne.
Elle n’en fait qu’à sa tête, et n’a pas encore compris que ça pourrait lui jouer des tours.

Siloh, elle aime les blagues. Elle veut rigoler, elle veut s’amuser. Quand on l’insulte, elle éclate de rire, puis lance quelques menaces en l’air, un sourire carnassier sur le visage. Elle n’a pas peur (mais quelques fois elle devrait.)
Elle a un peu trop confiance en elle.
Elle n’est pas assez sérieuse, pas assez rigoureuse. Ça pourrait mal se finir pour elle. Elle fait des efforts dans ses études, bien entendu, mais pour ce qui est du reste… A quoi bon être réfléchi quand on peut se jeter dans l’action ?
Si on la prend à part pour parler sérieusement, en revanche, elle écoutera. Mais c’est selon la personne. Elle donne aussi de très mauvais conseils, ce n’est peut-être pas la meilleure confidente du monde.

Elle n’est pas idiote, en fait. Mais elle préfère bouger, courir et sauter plutôt que de faire marcher sa cervelle. Elle n’a pas envie de se demander « et si, et si, et si. » Elle vit l’instant présent, un peu hyperactive, sans rester en place trop longtemps. Elle est un peu impatiente.

Siloh est fière de son corps. Il bouge exactement comme elle le souhaite, et trouve à ses yeux une grâce naturelle dont elle ne pourrait plus se passer. Même les cliquetis métalliques et la froideur de sa peau ne la dérangent pas. Elle en deviendrait même tête brûlée. Elle se dit qu’elle peut prendre des risques comme elle le souhaite, puisqu’elle peut choisir de remplacer sa main si elle venait à malencontreusement la perdre. Mais ça reste hypothétique.

Elle est assez indépendante. Elle a beaucoup de volonté, et veut faire ce qui lui chante. C’est pas toujours possible, et ça, ça la débecte. Elle n’aime pas les règles, elle n’aime pas devoir s’y plier, elle n’aime pas être contrôlée. Mais quelques fois, on n’a pas le choix. Et ça l’énerve, ça la tue de devoir s’abaisser au niveau d’un enfant sage. Elle préfèrerait être un peu sauvage.

Siloh est très croyante. Mais elle ne croit pas en la même religion que ses parents. Eux, ils sont plus chrétiens. Ils ont essayé d’élever leur fille afin d’en faire une bonne chrétienne, comme eux, mais ils ont échoué. Siloh ne croit pas en cette religion dépassée aux textes sacrés si vieux qu’on en oublierait presque le sens. Siloh croit en les dieux de Paragon. C’est plus d’actualité. Plus intéressant.

Les gens trop calmes l’ennuient. Les secrets aussi. Elle veut secouer les timides, les faire sortir de leur coquille. Elle veut connaitre les secrets, même ceux qui n’ont pas de grand intérêt. Juste pour le principe, juste parce qu’elle est curieuse.

Encore un détail pour la route : Siloh n’aime pas l’eau. Pas du tout.


histoire

« Très bien. Maintenant, pointes, et pivot ! »
Le ton sec de Mme Gomer claqua dans les airs ; au même moment, sa fille s’effondra, inerte. Les lèvres pincées, blême, elle appela au secours. Son rêve s’évanouissait en même temps que sa fille. La danse, c’était terminé.

Vers l’âge de 10 ans, Siloh perdit l’usage de ses jambes. Normalement, pour un gosse, c’est terrible. C’est épouvantable. C’est la fin des aventures.
Pour elle, c’était une libération. Finis, les entrainements interminables sous la direction de sa mère, qui faisait preuve de beaucoup trop de sévérité envers sa progéniture. Trop d’attentes. Et un rêve qui n’était pas celui de l’enfant.
Au début, Mme Gomer était exigeante. Elle attendait impatiemment que son enfant se redresse. Ce moment n’arriva pas. Au bout de 6 mois, elle abandonna cette idée, et devint bien plus grincheuse et acariâtre qu’auparavant. Siloh, elle, retrouvait un peu d’air. Elle se mit à étudier, sans pouvoir faire grand-chose d’autre. Le personnel de la maison l’emmenait parfois à l’extérieur. Monsieur son père fit appel à des médecins, des soigneurs, des rééducateurs, qui donnèrent tous le même diagnostic. Ça ne reviendrait pas. Il y avait même un risque qu’elle perde peu à peu le contrôle de ses muscles, disait-on. A son âge, ça ne devrait pas arriver, se plaignait sa mère.
Siloh étudiait.
C’était long. C’était frustrant.
Heureusement ça n’allait durer qu’un temps.

On dit que vers 13 ans, certains élus se retrouvent avec un don, choisi par la déesse elle-même. Qui aurait pu croire que Siloh ferait partie de ces élus ? Pas elle, c’est certain. Et son entourage non plus, d’ailleurs. Seulement voilà, du jour au lendemain, elle se mettait à dessiner des plans, sans relâche. Elle s’enferma dans sa chambre, et crise d’adolescence aidant, elle se mettait à hurler dès que l’on entrait sur son territoire. Elle passait des commandes de matériaux auprès de sa mère, ou du personnel, et s’enfermait de nouveau. Les premiers résultats n’étaient pas bien jolis, pas bien pratiques, mais elle s’améliorait. Et il le fallait.

Un jour, un hurlement retentit dans la maison. Un cri déchirant. On accourut devant la porte, sans pour autant l’ouvrir, craignant les foudres de la demoiselle en fauteuil. Le verdict tomba lorsque, la mine sombre, elle vint leur porter la nouvelle. Son bras droit faisait des siennes, refusant de bouger comme il le faisait auparavant. La maladie gagnait du terrain.
Siloh gribouillait furieusement sur son cahier de sa main gauche.

Puis ce fut prêt. On fit appel à des docteurs et ingénieurs pour mettre à l’œuvre le projet de Siloh.
Quand elle se réveilla de l’opération, elle avait de nouvelles jambes, un torse métallique, un bras droit performant. Elle était fière d’elle. Ses plans ne présentaient vraisemblablement pas la moindre faille. Elle dut cependant subir quelques mois de rééducation. La robotisation de son corps aidait grandement à sa récupération.

Elle a dit merde à sa mère, qui voulait qu’elle reprenne la danse. Ce fut étonnamment facile de lui faire oublier cette idée. Faut dire que quand votre fille en colère fait un creux dans le mur en tapant du poing, ça calme.
Elle passa un peu sa vie dehors, avant d’entrer à l’académie Radiance. Elle avait du temps à rattraper. La colère et la frustration qu’elle avait emmagasiné se relâchait peu à peu, contre sa famille, contre des punching balls, contre ce qui se trouvait sur son chemin.
Maintenant, ça va. Après quelques années passées à l’académie, Siloh se sent mieux. Même si elle aime toujours chercher la bagarre. Même si elle aime plus son docteur que sa famille. Même si elle doit prendre des cachets régulièrement, pour s’assurer que plus rien ne viendra troubler sa partie humaine.




Ceci est un titre



Pseudo — répondre ici.
Vous; en cinq mots — répondre ici.
Personnage sur l'avatar — répondre ici.
Comment avez-vous découvert le forum — répondre ici.
Présence ( /7) — répondre ici.
Pedobear ou bisounours — répondre ici.
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LOOK AT MY COOL ROBOT ARM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tote-ally cool
» TAKARA - EVANGELION - SORYU ASUKA LANGLEY Cool Girl
» TAKARA - BATMAN - CATWOMAN Cool Girl
» Cool White Theme
» Trop cool! Carte avec robe de mariée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bourdieuville :: RP :: Fiches de personnages-
Sauter vers: