Bourdieuville

Privé des petits Puppos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 JE VAIS TE MORDRE LES OREILLES

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyo Tenma



Messages : 1
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: JE VAIS TE MORDRE LES OREILLES   Sam 28 Avr - 23:46

(2013)




changerlelienparvotreimage100x100
Nom — Tenma
Prénom — Miyo
Âge — 16 ans
Sexe — Féminin
Race — humaine
Nationalité — japonaise
Groupe — humaine (Excentrique)
Occupation — Etudiante
Orientation sexuelle — Bisexuelle




physique

couleur des yeux — répondre ici ; couleur des cheveux — noirs ; taille — 1m53? ; poids — 40 kg je crois ; tatouages ou piercings — aucun ; cicatrices — / ; style vestimentaire — bariolé
[/i]


caractère

(sur ce forum, le caractère et le physique était mélangé sooo....yea)
Miyo est physiquement plutôt petite, selon les critères européens. Elle mesure un mètre cinquante trois pour quarante kilos, a une poitrine plutôt plate et une silhouette enfantine. Ses cheveux sont longs et raides, parfois coiffés, parfois emmêlés, quelques fois retenus par un ruban blanc qu'elle a reçu de sa mère très jeune. Il arrive également que d'autres lui attachent les cheveux et la coiffent un peu n'importe comment, puisque de part sa petite taille, elle est considérée comme "adorable". De ce fait, on adore tripoter ses cheveux. Elle est souvent prise d'une envie de les couper, mais n'en fait jamais rien. Elle oublie, tout simplement. Ses yeux en amande sont, quant à eux, noir charbon, et souvent perdus dans le vague. Ses traits, ordinaires et typiquement asiatiques, comme on le lui signale souvent, ne sont jamais soulignés ou réhaussés par du maquillage. De fait, Miyo n'est, physiquement, pas très remarquable, ni très remarquée.

En revanche, ses goûts, ses allures, les expressions de son caractère atypique sont plus souvent mis en valeur. De nature calme, rêveuse voire tête en l'air, Miyo semble vivre dans un monde bien à elle, un monde bariolé où l'attention et et l'apparence n'ont aucune importance. Ainsi, lorsqu'elle quitte l'uniforme de son ancien lycée, elle se vêt la plupart du temps de tissu informe, aux couleurs qui jurent, et parvient à trouver l'ensemble harmonieux car cela lui correspond. Miyo a parfois des trous de mémoire, qui peuvent la faire passer pour amnésique, et perd des objets souvent au moment où elle en a le plus besoin. Elle peut également se montrer très lente, puis accélerer son rythme d'un seul coup, sans raison apparente. Elle se désintéresse facilement d'un sujet, réflechit parfois à voix haute, et a l'habitude de marcher en souriant et en regardant devant elle. Ce qui peut lui causer des chutes. Miyo n'est pas de nature stressée, mais se ronge les ongles. C'est une vieille manie chez elle, qu'elle contre en mettant du vernis, jaune la plupart du temps. Parce que c'est bizarre et qu'on n'a pas le droit, dans son lycée. Mais elle aime bien. On la considère comme franche, mais étrange.


histoire

Issue d'une famille qui, sans être considérée comme "aisée", gagne correctement sa vie, Miyo n'a jamais eu besoin de se préoccuper de quoi que ce soit. Depuis sa naissance à Kyoto en 1997, elle n'a pas de maman. Elle n'a jamais pu s'en attrister, car elle n'a jamais su ce que ça pouvait faire d'avoir une maman. Sa mère est morte en couche. Son père l'a donc élevée seul. Etant fille unique, elle n'avait d'autre repère stable que son père qui lui donna une éducation correcte et le ruban de sa femme, Marie. Miyo est française du côté de sa mère, et japonaise du côté de son père. Ce dernier n'exigea jamais rien d'elle, sauf un effort continu depuis sa petite enfance pour apprendre à parler sa langue maternelle, avec son père et à l'école. Du reste, Miyo était libre la plupart du temps. Quand elle rentrait tard le soir, son père était certes inquiêt, au point d'encourager sa fille à pratiquer la self-defense, mais les explications de la jeune fille, qui s'était perdue en chemin ou encore avait fait une pause au parc pour finir par s'endormir sur un banc le rassurait. Comportement illogique de la figure paternelle, mais rationnel pour la famille : Miyo avait le même caractère rêveur et détaché que sa mère.
Dès ses cinq ans, Miyo fut persuadée que la magie existait, même si elle n'en avait pas encore une notion bien précise. Ce fut également la période où elle décida de ne plus adresser un seul mot à personne, pour observer leur réaction. Son père en fut étonné, puis au bout de deux semaines attendait simplement que cela passa. Ce qui arriva deux mois plus tard.
A sept ans, elle décréta que plus jamais de sa vie elle ne mangerait de lapin, une spécialité française cuisinée de diverses façons par son père, de peur qu'ils viennent venger leurs condisciples en mordant ses orteils avec leurs longues dents la nuit. Et aussi parce que c'est très mignon.
A l'âge de huit ans, Miyo se mit à converser seule, à voix haute, avec des amis qu'elle s'inventait, des amis imaginaires. Son père l'emmena plusieurs fois consulter des spécialistes. Il en résultait toujours cette conclusion : elle n'était ni schizophrène, ni autiste. Juste une enfant, jouant à des jeux farfelus, sans compagnon de jeu avec qui partager.
Quand elle eut neuf ans eurent lieu ses premières crises de somnambulisme, mais ce n'était jamais bien grave puisqu'elle ne quittait jamais la maison, se contentant de se lever pour ouvrir ou fermer portes et volets, tourner autour des tables et arpenter les couloirs. Deux ou trois fois, on retrouva tout de même des marques de coups sur son corps et sur les murs.

Lorsqu'elle fut en âge de fréquenter le lycée, elle émit le souhait d'entrer dans un lycée dit international, bien qu'elle ne sache quoi faire à l'avenir. Elève plutôt médiocre dans les matières scientifiques, ainsi qu'en littérature et histoire du Japon, son niveau restait dans la moyenne grâce aux langues, japonais français et anglais, et histoire mondiale. Miyo fut donc acceptée dans le lycée international de sa ville, dans la préfecture de K. Son père préparait son uniforme pour elle et la coiffait les matins où elle oubliait de le faire elle même.La première année se passa sans soucis, et Miyo noua des relations amicales avec Adrian, un polonais, et Mei Lin, une chinoise, tous deux venus étudier le japonais au pays du soleil levant. Et tous deux supportaient sans mal, en venaient même à apprécier le côté étourdi et spécial de leur amie. Cependant à la fin de la première année, ceux ci devaient repartir, chacun de leur côté, tandis que la jeune franco-japonaise continuerait ses études dans ce lycée. Ca ne la dérangeait pas car ce n'était pas loin de chez elle, et elle pensait rapidement se faire de nouveaux amis. Mais peu après les examens de milieu d'année, au mois de décembre de sa deuxième année, un groupe d'adolescents l'interpela. Ils lui crachèrent à la figure qu'elle n'était pas normale, à côté de la plaque, une gamine. Elle leur répondit franchement, du tac au tac, et repartit le sourire aux lèvres. Mais ses idées étaient chamboulées. Pendant les vacances de Noël, elle fit part à son père de son désir de changer d'établissement scolaire, et d'essayer la vie en pensionnat. Sa correspondance avec Adrian et Mei Lin la convainquit qu'elle n'avait pas besoin de se changer elle même. Ainsi, elle fit son entrée en cours d'année au lycée et pensionnat Kobe, sur le conseil de son père, qui lui offrit alors un téléphone portable et un seul numéro enregistré. Ainsi Miyo laissa derrière elle une enfance globalement paisible pour prendre son envol et vivre librement sa vie, de la façon dont elle l'entendait.

(y'avait une catégorie "au niveau des langues" donc je la mets ici)
Miyo parle couramment le japonais, sa langue natale, et le français, langue maternelle que son père lui a apprise depuis sa naissance. Elle a un niveau correct en anglais, car c'est la langue qu'elle a étudié durant tout sa scolarité. Elle a également des notions de polonais et de chinois grace à ses amis, mais très peu. Elle aurait aimé apprendre une autre langue en plus de l'anglais.




Ceci est un titre



Pseudo — répondre ici.
Vous; en cinq mots — répondre ici.
Personnage sur l'avatar — répondre ici.
Comment avez-vous découvert le forum — répondre ici.
Présence ( /7) — répondre ici.
Pedobear ou bisounours — répondre ici.
changerlelienparvotreimage100x100
http://hoshikami.forumactif.org




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JE VAIS TE MORDRE LES OREILLES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chien mort sur le trottoir
» je vais à la chasse....aux timbres....lol
» Pour ne pas avoir froid aux oreilles ....
» Tuto oreilles
» TUTO : Mains,Yeux et Oreilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bourdieuville :: RP :: Fiches de personnages-
Sauter vers: